Vous attendez trop de votre chien ?

Merci de me partager :

Cet article est écrit par Rebecca Hanlon de Speak Dog

Si vous asseyiez un enfant au milieu d'un parc de jeux pour regarder tous ses amis jouer et ne pas leur permettre de participer, les puniriez-vous alors d'être frustrés et contrariés de ne pas pouvoir participer ? Leur comportement vous surprendrait-il ? Nous faisons cela si souvent à nos chiens. Rapprochez-les juste assez d'un ami ou d'un éventuel nouveau compagnon de jeu, puis agacez-vous qu'ils se transforment en derviche tourneur et entraînez-les, en les réprimandant et en jouant gentiment.

Pouvez-vous imaginer être sur les rênes chaque fois que vous essayez de saluer quelqu'un ? Se sentir limité et incapable de s'exprimer de manière normale. Il est facile d'oublier que nous mettons constamment nos chiens dans des situations très peu naturelles pour leur espèce et de nous demander pourquoi ils ont du mal à s'en sortir. S'ils étaient livrés à eux-mêmes, nos chiens erreraient, fourrageraient, renifleraient, découvriraient. Leurs salutations seraient plus calmes en raison de la liberté qu'ils auraient.

Mais nos chiens passent souvent de longues heures dans nos maisons, certains même dans des caisses. Ils n'ont pas la liberté que nous avons, alors quand ils sortent, tout peut devenir très excitant, écrasant et pour certains effrayant. La distance de ces choses passionnantes, leur permettant d'explorer et de traiter peut les aider à prendre des décisions plus calmes. Leur donner le temps de s'engager dans leur environnement sans les submerger.

Nos attentes sont étonnamment élevées en ce qui concerne nos chiens. Nous attendons souvent plus d'eux que nous-mêmes ou nos enfants. Ils m'étonnent constamment, comment ils gèrent les restrictions que nous leur imposons. Préparez-les pour le succès. Cela les soutient non seulement mieux, mais réduit également notre frustration et notre stress. Le temps social avec d'autres chiens devrait être amusant pour toutes les personnes impliquées, de nos adolescents exubérants à nos âmes plus sensibles.

Fermer

Inscrivez-vous pour recevoir notre résumé hebdomadaire des publications.

Nous ne spammons pas ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Ruth Martin

Je suis bénévole à l'APROP depuis avril 2018. Vous m'y trouverez normalement le mardi matin, aidant à soigner, nettoyer et nourrir les chiens. En 2019, j'ai adopté Barney, un Podenco d'APROP. En fait, j'ai pris un goût prononcé pour les Podencos et certains m'appellent la Pod-Mère ! Je fais également partie de l'équipe d'adoption, de l'équipe de collecte de fonds et j'aide également en adoptant des chiens. Aider les animaux m'apporte beaucoup de joie et de bonheur dans ma vie.

0 0 voix
Évaluation des articles
S'abonner
Notification pour
0 commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.X
fr_FR